Prise d’otages à Blagnac : l’adolescent armé qui a retenu 4 femmes a été interpellé


La prise d'otages se déroule dans un tabac-journaux de Blagnac. (capture écran Google view)

Fin de notre direct, merci de nous avoir suivi. Retrouvez le déroulement des faits ci-dessous et recevez nos alertes en direct avec l’appli Actu17 pour iPhone et Android.


  • Un individu a pris 4 personnes en otage à 16h15 dans un tabac-presse de Blagnac, près de Toulouse
  • Une otage a été libérée vers 19 heures, les trois autres vers 21 heures
  • Le malfaiteur âgé de 17 ans a lui-même appelé la police
  • Ce dernier a fait feu à deux reprises à l’arrivée des forces de l’ordre
  • Le RAID et la BRI se sont rendus sur place
  • L’adolescent s’est présenté comme « le bras armé des Gilets jaunes de Toulouse »
  • Le mis en cause a été interpellé vers 23h45

23h50. Le preneur d’otages a été interpellé vers 23h45. Il n’a pas été blessé lors de son arrestation. L’adolescent de 17 ans, Yanis D., a été placé en garde à vue.

21h45. Durant la prise d’otages, le malfaiteur a diffusé une vidéo en direct sur Facebook. On y aperçoit son visage ainsi que son arme de poing, qu’il pointe sur les quatre femmes à qui il demande de se déplacer dans une autre pièce.

« Dans ce sac, c’est des armes » dit le preneur d’otages de 17 ans, en filmant un sac noir posé par terre. « Là, j’en ai une », dit-il ensuite, en montrant son arme de poing devant la caméra qui serait celle de son téléphone. « J’ai des otages », poursuit-il en filmant les femmes assises devant lui.

21h20. « Le preneur d’otages est toujours retranché, seul » confirme le procureur de la République.

21h05. Les trois dernières femmes qui étaient retenues en otage viennent d’être libérées. Il n’y a plus aucun otage dans l’établissement de tabac-presse.

20h50. Le preneur d’otages a laissé une lettre à ses proches intitulée « Testament » indique une source proche de l’enquête à L’Express. Dans son récit, il explique qu’il est « désolé d’avoir fait ça » mais précise que s’il ne fait rien, « personne ne bougera ». « Alors que là je ferai tout pour que les gilets jaunes gagnent leur bataille », a-t-il ajouté.

20h05. Le malfaiteur s’est décrit aux policiers comme étant « le bras armé des Gilets jaunes de Toulouse » selon plusieurs sources policières. La préfecture a indiqué à 19h30 que le preneur d’otages n’avait fait aucune revendication.

19h55. L’une des otages a été libérée vers 19 heures selon nos informations.

19h30. Le preneur d’otages a été identifié par les policiers. Il se nommerait Yanis, âgé de 17 ans. Il est connu des services de police pour des faits de droit commun. L’adolescent avait été récemment interpellé pour « participation à un attroupement en vue de commettre des dégradations », lors d’une manifestation de Gilets jaunes, en 2018.

18h50. Les 4 otages sont ligotés et le malfaiteur s’est positionné derrière eux nous indique une source policière, rendant toute intervention des forces de l’ordre compliquée.


D’autre part, une équipe de l’unité centrale du RAID située à Bièvres (Essonne), est en chemin.

18h40. Le preneur d’otages serait un mineur âgé de 17 ans selon La Dépêche.

18h30. Le préfet de Haute-Garonne s’est rendu sur place. Dans le même temps, les négociations avec le RAID ont débuté selon nos informations.

18h10. Le malfaiteur a fait feu à deux reprises pour faire reculer les forces de l’ordre. Les quatre otages seraient des femmes selon les informations de La Dépêche. Il s’agirait des employées de l’établissement ainsi que de la gérante.

L’homme a appelé lui-même à la police, indiquant qu’il retenait plusieurs otages et qu’il ne voulait pas que la police se rendre sur les lieux.

17h55. L’homme retient 4 personnes en otage indique le parquet.

17h45. Le preneur d’otages a réclamé un négociateur et a menacé de tuer des otages si le périmètre de sécurité autour du commerce n’était pas élargi selon des sources concordantes. L’homme a fait feu au moins deux fois en direction des forces de l’ordre.

Les hommes du RAID et de la BRI sont sur place.

17h10. Un homme qui serait armé retient plusieurs personnes en otages depuis 16h15 ce mardi, dans un tabac-presse à Blagnac (Haute-Garonne). Les policiers de l’antenne du RAID de Toulouse sont sur place.

Au moins cinq personnes sont retenues en otage dans un établissement de tabac-presse situé au 12 plan du port, à Blagnac, dans la banlieue de Toulouse. Une opération de police est en cours et un vaste périmètre de sécurité de 300 à 500 mètres a été mis en place.

Le preneur d’otages aurait tenté de tirer sur les policiers indique La Dépêche.

Les motivations de cet individu restent inconnues à ce stade. Ce dernier est muni d’une caméra de type Go-Pro et d’un casque nous indiquent plusieurs sources policières.

La prise d’otages se déroule dans un tabac-journaux de Blagnac. (capture écran Google view)