États-Unis : Il met du LSD dans les boissons de ses collègues pour combattre leurs « énergies négatives »


Illustration. (Pixabay)

Deux employés d’une agence de location de voitures ont été hospitalisés, victimes de sensations étranges.


Le suspect, un jeune homme de 19 ans, a été interpellé la semaine dernière dans la localité d’Arnold, dans le Missouri aux États-Unis. Il a reconnu avoir versé du LSD dans le café et l’eau consommée par ses collègues.

Lutter contre leur « énergie négative »

Le mis en cause a expliqué aux enquêteurs qu’il entendait, par ce moyen, lutter contre les « énergies négatives » de ses collègues.

Les forces de l’ordre ont été alertées lors de l’hospitalisation des victimes. Les deux hommes se plaignaient de sensations inquiétantes, qui ont disparu après dissipation du LSD, rapporte ABC7.

Un policier proche de l’enquête a expliqué : « Le rythme cardiaque, la température et la pression artérielle augmentent. Certaines personnes disent avoir ressenti des tremblements et des frissons ».

Des analyses toxicologiques

Des analyses des boissons suspectes sont en cours. Les charges de « possession de stupéfiant » et « agression au second degré » pèsent sur le jeune homme.