La fillette de 3 ans d’une djihadiste condamnée en Irak a été rapatriée en France


Illustration. (VOA / wikimedia)

La fillette âgée de 3 ans et demi d’une djihadiste condamnée à 20 ans de prison en Irak, a été rapatriée en France ce mercredi en début d’après-midi.

Djamila Boutoutaou, 29 ans, est la première djihadistes française a avoir été condamnée à 20 ans de prison par la Cour pénale centrale de Bagdad (Irak), en 2018. Sa fillette de 3 ans et demi était jusqu’ici détenue avec elle.

Elle avait quitté la France avec son époux Mohammed Nassereddine en 2016, pour rejoindre Mossoul (Irak) et les rangs de l’EI. Le couple avait amené avec lui leurs enfants, un garçon de 4 ans et cette petite fille, âgée à l’époque de 4 mois. Leur petit garçon avait été tué après quelques mois, lors d’un bombardement explique France Inter.

Un appel à Emmanuel Macron

La grand-mère de la fillette, Saïda, qui vit dans le nord de la France, avait lancé un appel à Emmanuel Macron à la mi-mars, demandant que l’enfant soit rapatrié en France.

Le 15 mars dernier, cinq enfants de djihadistes « orphelins et isolés », âgés de 1 à 5 ans, ont été eux aussi rapatriés en France alors qu’ils se trouvaient dans le nord de la Syrie. Ils vivaient dans des familles d’accueil ou dans des camps. Un avion de l’armée de l’air française les a ramenés en France.