Le jeune Marin a reçu la Légion d’honneur des mains du Président Emmanuel Macron.

Marin a reçu la légion d'honneur des mains d'Emmanuel Macron ce vendredi soir. (photo Yves Blein)

Marin avait été violemment attaqué le 11 novembre 2016 alors qu’il avait pris la défense d’un couple en train de s’embrasser. Frappé à coups de béquille, le jeune homme gravement blessé, âgé de 20 ans au moment des faits, avait été plongé dans le coma.


Le jeune Marin a reçu la Légion d’honneur ce vendredi soir des mains du Président de la République Emmanuel Macron. La cérémonie s’est déroulée dans la salle des fêtes de l’Élysée.

Marin, étudiant, avait été violemment frappé avec une béquille, à la tête, non loin de la gare de la Pare-Dieu à Lyon, alors qu’il défendait un couple qui s’embrassait. La victime avait été attaquée par un groupe d’individus. Marin avait été plongé dans le coma durant deux semaines et s’était réveillé « à la grande surprise du corps médical ».

Le jeune homme souffre toujours aujourd’hui de « lourdes séquelles physiques, neurologiques et psychologiques » a indiqué l’association « La tête haute », créée pour venir en aide à ce dernier.

L’auteur des coups, âgé de 17 ans au moment des faits, a été condamné à 7 ans et demi de prison en mai dernier.

« Son honneur, c’est celui de la République tout entière »

« Marin. Voilà le prénom de cette immense leçon de courage et de dignité que nous honorons ce soir. Voilà l’histoire d’un jeune Vénissian qui voulait vivre la tête haute. Son honneur, c’est celui de la République tout entière. Elle lui rend hommage par la voix d’Emmanuel Macron », a écrit le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, présent lors de la cérémonie.

« Marin est très fier parce que c’est une reconnaissance incroyable et un moment exceptionnel ! » a déclaré ce soir sa mère Audrey, au micro de France Bleu.