Moselle : Déguisés en terroristes, 2 adolescents sèment la panique durant la nuit à Thionville


Illustration Actu17 ©

Vêtus de noir, encagoulés et porteurs de répliques de fusils d’assaut, les adolescents ont semé un vent de panique dans tout un quartier.

Samedi vers 23h30, le standard téléphonique de la police croulait sous les appels de riverains affolés. Tous signalent les mêmes faits : deux individus vêtus de noir, porteurs de cagoules et armés de fusils d’assaut déambulent dans les rues du quartier Côte des Roses à Thionville (Moselle).

Appel général à tous les équipages de police

Sans tarder, la totalité des policiers disponibles sur le secteur ont été alertés et ont convergés vers la zone des faits présumés. La brigade anticriminalité (BAC) a mis en oeuvre le plan anti-terroriste en s’équipant de matériel de protection et de défense lourd.

La chasse à l’homme a duré une heure environ. L’un des nombreux équipages de policiers a finalement réussi à interpeller le duo de suspects, rue Château-Jeannot.

Deux adolescents et des armes factices

La tension est redescendue lorsque les fonctionnaires ont retrouvé les deux fusils d’assaut posés près des suspects. Il s’agissait de répliques du type air-soft, relate le Républicain Lorrain. Il s’est avéré que les deux suspects sont des adolescents, et qu’ils avaient alors décidé de faire une pause dans leur périple nocturne.


Les requérants rappelés

Inconnus des services de police, ils devraient être convoqués rapidement au commissariat. Le premier, âgé de 17 ans, été remis à ses parents. Le second, jeune majeur a été laissé libre.

Les nombreux témoins qui ont alerté Police-Secours ont été rappelés pour être rassurés. Mais beaucoup étaient encore choqués, malgré les explications des policiers, rapporte le quotidien régional.