Oise : Un homme mis en examen pour viols et agressions sexuelles assassiné à son domicile


Illustration. (Jose Hernandez/Camera 51/shutterstock)

Un homme âgé de 41 ans a été tué d’une balle dans la tête à son domicile de Breuil-le-Vert (Oise) fin août. Le quadragénaire avait été mis en examen dans une affaire de viols et agressions sexuelles incestueuses sur mineurs. Une enquête pour assassinat a été ouverte.

Un kinésithérapeute travaillant à Liancourt a été grièvement blessé d’une balle dans la tête à son domicile de Breuil-le-Vert, le 24 août dernier. Héliporté à l’hôpital d’Amiens (Somme), il est décédé 48 heures plus tard des suites de ses blessures.

Le parquet de Senlis a annoncé ce mercredi qu’une information judiciaire contre X du chef d’assassinat avait été ouverte en août dernier dans ce dossier. Aucun suspect n’a été interpellé à ce stade.

La victime avait été mise en examen et laissée libre sous contrôle judiciaire dans le cadre d’une information judiciaire pour « viols sur mineurs de 15 ans et agressions sexuelles incestueuses sur mineurs de 15 ans », instruite à Senlis. Le décès du quadragénaire « entraîne nécessairement l’extinction de l’action publique à son encontre », a mentionné le parquet.

Un non-lieu dans une autre affaire

Le défunt avait également été mis en examen dans une précédente information judiciaire ouverte à Beauvais « des chefs de violences par conjoint et agressions sexuelles incestueuses sur mineur de 15 ans ». Une ordonnance de non-lieu avait été rendue dans cette affaire, en août dernier.