Paris : Les policiers de la BAC interpellent un homme recherché pour homicide


Illustration. (Jose Hernandez Camera 51 / Shutterstock)

Le suspect était visé par un mandat de recherche pour avoir tué un homme et avoir tenté d’en tuer un second le 11 avril dernier à Villejuif (Val-de-Marne).

Les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) du XIIe arrondissement de Paris ont reconnu dans la rue un homme recherché et l’ont interpellé ce dimanche.

L’affaire remonte à la nuit du 10 au 11 avril dernier. Deux hommes homosexuels sortaient d’une boite de nuit située dans le quartier du Maris à Paris cette nuit là, lorsqu’ils ont décidé de prendre un bus de nuit les ramenant à Villejuif. C’est durant ce trajet qu’ils ont rencontré le meurtrier présumé, qui les a mis en confiance.

La situation a dégénéré dans l’appartement des deux victimes dans des circonstances que les enquêteurs doivent déterminer. L’une des deux victimes a été retrouvée morte recouverte de sang, rue du Docteur Antomarchi. Un témoin venait de faire appel à la police. L’autopsie a montré que l’homme a été tué à coups de couteau.

Une agression sauvage

Peu après, policiers et pompiers étaient intervenus dans ce même appartement où ils ont découvert un homme gravement blessé au ventre. Ce dernier avait été évacué à l’hôpital mais a survécu. Il a ensuite pu expliquer ce qu’il s’était passé aux enquêteurs, évoquant une agression sauvage de la part de cet homme rencontré en rentrant de Paris.


Une enquête a alors été ouverte et les enquêteurs du Service départemental de police judiciaire du Val-de-Marne (SDPJ 94) ont notamment pu s’appuyer sur les vidéosurveillances pour identifier l’auteur présumé de ces faits.

L’auteur présumé déjà connu des services de police

L’enquête s’est accélérée le 19 avril lorsque le procureur de la République du Tribunal de grande instance de Créteil a délivré un mandat d’arrêt à l’encontre de Sami A., 21 ans, originaire de Tunisie, pour homicide et tentative d’homicide. Un homme déjà connu des services de police comme le montrent les photos du mis en cause visibles dans cet avis de recherche.

Ce sont les policiers de la BAC du XIIe arrondissement de Paris qui l’ont repéré ce dimanche place d’Aligre, à proximité du marché, avant de l’interpeller. Le suspect qui a déclaré une fausse identité a été placé en garde à vue.

Meurtre homophobe ou soirée qui a dégénéré ? L’enquête se poursuit.