Quimper : Il vole une voiture et percute volontairement un policier, le blessant sérieusement


Illustration. (Obatala-photography/shutterstock)

Un policier de la brigade anticriminalité (BAC) âgé de 53 ans a été percuté par un chauffard au volant d’une voiture volée à Quimper (Finistère), ce mardi soir. L’auteur présumé âgé de 19 ans, bien connu des services de police, a été interpellé quelques heures plus tard puis placé en garde à vue.

On a frôlé le drame ce mardi soir à Quimper. Tout a commencé lorsque les policiers ont été alertés vers 21h15. Un homme venait de se faire voler sa voiture, une Citroën C4. Il a repéré le voleur à bord de son véhicule sur la commune de Daoulas. Le requérant a précisé aux forces de l’ordre que le voleur se dirigeait vers Quimper à pleine vitesse. Une cinquantaine de kilomètres séparent les deux villes.

Les policiers de la BAC se sont positionnés au niveau de la voie rapide, à la sortie de Park-Poullic menant à Quimper, tandis que leurs collègues se sont installés à la sortie suivante. Alors que les fonctionnaires de la BAC venaient d’installer un stop-stick (une herse, ndlr), le chauffard est arrivé à contresens puis a fait une embardée, percutant volontairement l’un des policiers.

Fracture de la clavicule

La victime de 53 ans qui a perdu connaissance après sa violente chute, a été prise en charge par le SMUR avant d’être transportée à l’hôpital de Quimper. « Le policier, qui est sous le choc, souffre d’une fracture de la clavicule et d’une plaie au cuir chevelu qui lui a valu la pose de 10 agrafes », détaille une source proche de l’enquête. Son pronostic vital n’est pas engagé. Sept jours d’incapacité totale de travail (ITT) lui ont été attribués à ce stade.

La Citroën C4 volée a été retrouvée peu après, vide de tout occupant, sur la route de Pont-l’Abbé, dans le sud de Quimper. Les policiers n’ont pas eu de difficulté à identifier le chauffard qui est « très défavorablement » connu de leurs services insiste cette source. Ils l’auraient reconnu au moment où il a percuté leur collègue. L’homme âgé de 19 ans a été interpellé vers 3 heures du matin alors qu’il se trouvait non loin de son domicile. Il a été placé en garde à vue.

En situation irrégulière en France

Selon nos informations, le mis en cause qui est un ressortissant marocain en situation irrégulière sur le territoire français, s’était enfui du centre psychiatrique de Quimper quelques heures plus tôt. Il avait été hospitalisé pour des faits de menaces avec arme blanche. En outre, il ferait déjà l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF).

Une enquête a été ouverte pour tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique et confiée conjointement au commissariat de Quimper et à la police judiciaire.