Rhône : Une femme médecin agressée en sortant de chez un patient, sa voiture SOS Médecins volée


Illustration. (AltoPress / Maxppp)

La violente agression a eu lieu en pleine nuit, l’agresseur a tenté de forcer la victime à monter dans son véhicule mais elle a résisté. Il s’est finalement emparé de sa voiture sérigraphiée « SOS Médecins » et a pris la fuite avec toutes ses affaires.

Une femme médecin a été agressée à Villeurbanne (Rhône), ce dimanche entre 3 heures et 4 heures du matin, alors qu’elle sortait d’une visite chez un patient domicilié dans la rue Jean-Jaurès. La victime, âgée de 36 ans, a été menacée par un homme qui prétendait être porteur d’une arme, rapporte Lyon Capitale.

Il s’enfuit avec la voiture de la victime

Le malfaiteur a tenté de faire monter la victime de force dans sa voiture stationnée devant le domicile du patient, mais elle a résisté. Elle s’est mise à hurler, ce qui a provoqué le départ précipité de son agresseur.

L’homme est monté dans la voiture portant le logo « SOS Médecins » et a pris la fuite, emportant avec lui toutes ses affaires, dont des documents, du matériel médical, des médicaments, des ordonnances et des arrêts de travail.

3 jours d’ITT

La femme médecin a aussitôt alerté la police. 3 jours d’incapacité totale de travail (ITT) lui ont été délivrés. Les recherches des policiers sont restées vaines, jusqu’à la fin de journée.


Le véhicule, qui supportait le marquage « SOS Médecins », a finalement été repéré alors qu’il était stationné dans la rue de la Montat à Saint-Étienne (Loire), soit à une soixantaine de kilomètres du lieu de l’agression. La Brigade anticriminalité (BAC) a alors mis en place un dispositif de surveillance.

Deux suspects interpellés à Saint-Etienne

La patience des policiers a fini par payer. Vers 20 heures, deux individus qui s’apprêtaient à prendre place à bord de la voiture volée ont été interpellés. Placés en garde à vue, ils ont été auditionnés par les enquêteurs de la Sûreté départementale du Rhône, en charge des investigations.

L’un des deux, soupçonné d’être l’auteur de l’agression à Villeurbanne, a reconnu les faits. Âgé de 22 ans, né à Vaulx-en-Velin et vivant à Saint-Etienne, le suspect était déjà très défavorablement connu de la justice avec pas moins de 60 inscriptions au casier judiciaire.

Libéré de prison le 24 mars dernier

Le jeune homme venait tout juste de sortir de prison le 24 mars. Il a affirmé aux enquêteurs qui avait volé le véhicule pour rembourser une dette à un tiers. Déféré ce mardi devant la justice au terme de sa garde à vue, il doit faire l’objet d’une comparution immédiate.

Les biens dérobés au médecin ont été retrouvés et lui ont été restitués. Le second suspect interpellé à Saint-Etienne a été remis en liberté à l’issue de sa garde à vue.