Roubaix : Une femme accuse un policier de l’avoir violée à son domicile


Illustration. (shutterstock)

Une femme âgée de 35 ans affirme avoir été violée par un policier, à son domicile situé à Roubaix (Nord), ce mardi. Une enquête a été ouverte par le parquet de Lille et confiée à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN).

L’affaire a débuté lorsqu’une femme est venue déposer plainte au commissariat de Roubaix pour violences conjugales. Elle aurait croisé un policier en civil qui serait parvenu à récupérer son numéro de téléphone indique une source proche de l’enquête citée par La Voix du Nord.

Selon cette femme de 35 ans, le brigadier de police qui est un détaché syndical, l’aurait ensuite harcelée par SMS, avant qu’elle accepte finalement de le rencontrer à son domicile, ce mardi après-midi, étant donné qu’il se montrait trop insistant. C’est là qu’elle affirme avoir été violée par le fonctionnaire.

« Tout est consenti »

De son côté, le policier apporte une version très différente des faits. Selon son avocat, Me Emmanuel Riglaire, interrogé par France 3, c’est la trentenaire « qui a récupéré ses coordonnées [au policier] et qui est entrée en contact avec lui ». « Il y a une liaison, mais tout est consenti. On conteste qu’il y ait eu quoi que ce soit de forcé », insiste-t-il.

Plusieurs patrouilles de police se sont rendues au domicile de la plaignante lorsqu’elle a dénoncé ces faits en composant le 17, mais cette dernière a refusé de se déplacer au commissariat pour déposer plainte. A ce stade, on ne sait pas si la trentenaire a fait une déposition concernant cette affaire précise La Voix du Nord.