Seine-et-Marne : Elle reconnait le meurtre d’un homme et avoir expédié son corps chez sa mère


Illustration. (photo Guillaume Bonnefont/IP3 Press/Maxppp)

Un homme âgé de 36 ans a été retrouvé mort dans un carton au Mée-sur-Seine, près de Melun (Seine-et-Marne) ce mercredi en fin d’après-midi. La victime aurait été tuée il y a plusieurs jours. Une femme a été placée en garde à vue.


Les policiers ont été prévenus peu avant 18 heures. Un homme venait de faire une macabre découverte dans l’appartement de sa mère, au Mée-sur-Seine. Sur place, les forces de l’ordre ont découvert le corps d’un homme qui avait été mis dans un carton. Le défunt était âgé de 36 ans.

La sœur du requérant, qui se trouvait elle aussi dans le logement, a rapidement été mise en cause et interpellée. Âgée de 41 ans et souffrant de troubles psychiatriques selon ses proches, elle a été placée en garde à vue. La victime était l’une de ses relations de travail précise une source proche de l’enquête.

La quadragénaire a expliqué aux enquêteurs qu’une violente altercation avait eu lieu entre le défunt et elle, le 22 janvier dernier, et qu’il aurait tenté de l’étrangler. Toujours selon ses premières explications, elle se serait défendue en le frappant à la tête avec une bombe de gaz lacrymogène, ce qui aurait provoqué son décès. Des faits qui se seraient déroulés au domicile de la suspecte.

Le carton aurait été expédié par une société de déménagement

Par la suite, elle a indiqué avoir placé son corps dans un carton et l’avoir expédié par une société de déménagement, chez sa propre mère. Des déclarations que les enquêteurs de la police judiciaire, en charge du dossier, vont devoir vérifier. Une autopsie va également être pratiquée.


Le carton aurait bien été réceptionné par la mère de la suspecte, mais ce n’est que mercredi que le frère aurait décidé de l’ouvrir pour savoir ce qu’il y avait dedans, avant de faire l’horrible découverte. La mise en cause devrait également faire l’objet d’un examen comportemental ce jeudi.