Toulouse : Pour un mauvais regard, une femme sort un pistolet et ouvre le feu dans le métro


Station de métro Reynerie à Toulouse. Illustration. (Flickr / Ingolf)

Furieuse d’être regardée avec insistance par une passagère, une femme a sorti un pistolet et tiré, provoquant un mouvement de panique.


C’est une scène aussi rapide que choquante à laquelle de nombreux usagers du métro de Toulouse (Haute-Garonne) ont assistée, ce lundi. Un échange de regards entre deux femmes a provoqué une réponse inattendue de l’une d’elles.

Vers 16 heures, une femme de 37 ans qui se trouvait sur les quais du métro François-Verdier a invectivé une autre passagère avant de dégainer un pistolet. Furieuse, elle n’aurait pas supporté d’être regardée avec insistance.

Scène de panique dans le métro

La vision de cette arme de poing a provoqué un mouvement de panique. La femme a visé en direction des membres inférieurs de la passagère avant de tirer à deux reprises.

Les détonations ont eu de quoi choquer les témoins, dont les cris ont trahi la frayeur suscitée par cette scène. Heureusement, la trentenaire en colère venait de tirer à blanc. Aucune balle n’est sortie du canon de son pistolet.


Un témoin intervient

La stupeur passée, un témoin a tout de suite réagi et sauté sur l’assaillante avant de la maîtriser au sol. Dans le même temps, la police a été alertée et un équipage de la brigade anticriminalité (BAC) est intervenu.

La femme a été interpellée et placée en garde à vue. Elle souffrirait de plusieurs troubles psychiatriques et serait paranoïaque, relate La Dépêche. Compte tenu de son état, elle a été hospitalisée d’office. L’enquête confiée au Groupe d’Appui Judiciaire (GAJ) de Toulouse se poursuit.