Tuerie de Chevaline : neuf ans après le quadruple meurtre, un homme placé en garde à vue

Illustration. (Jose Hernandez/Camera 51/shutterstock)

Un homme a été placé en garde à vue ce mercredi matin dans l’enquête sur la tuerie de Chevaline (Haute-Savoie), en septembre 2012. Quatre personnes avaient été tuées par balle sur une route forestière, près du village alpin.

Plus de neuf ans après le quadruple meurtre, un homme a été placé en garde à vue. « Une personne a été placée en garde à vue le 12 janvier 2022 à 8h05 par la section de recherche de Chambéry dans le cadre de l’assassinat de la famille Al Hilli et de Sylvain Mollier, dite « affaire de Chevaline » survenue le 5 septembre 2012″, annonce le parquet d’Annecy dans un communiqué. « Cette garde à vue vise à procéder à des vérifications d’emploi du temps ». Des perquisitions ont également eu lieu précise BFMTV.

Une reconstitution avait été réalisée en septembre dernier à Chevaline, dans le but de retracer le parcours du tueur et ainsi permettre aux enquêteurs de s’assurer qu’ils n’avaient rien omis de prendre en compte.

De nombreux coups de feu

Trois membres de la famille Al-Hilli, qui vivaient en Grande-Bretagne, ont été tués dans leur voiture qui était stationnée sur un parking d’une route forestière située sur la commune de Doussard, à la limite de la commune de Chevaline, dans le parc naturel régional des Bauges. Le père âgé de 50 ans, sa femme de 47 ans et la mère de cet homme qui avait 74 ans, ont tous les trois été tués de deux balles dans la tête, tirées par une arme de collection. Un cycliste qui passait à cet endroit au même moment et qui habitait la région, Sylvain Mollier, a quant à lui été tué de sept balles. Les deux fillettes de la famille, rescapées, ont été violemment frappées par le tueur qui a ensuite disparu.