121 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-compagnon en 2018 en France


Illustration. (shutterstock)

La délégation aux victimes du ministère de l’Intérieur a annoncé ce mercredi que 121 femmes avaient été tuées par leur conjoint ou ex-compagnon en 2018.

Le chiffre représente une femme tuée tous les trois jours. 121 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-compagnon au cours de l’année 2018, en France. Le décompte est en légère baisse comparé à 2017 (130 femmes tuées).

Cette statistique prend en compte les couples officiels que ce soit des époux ou des concubins, mais également les relations épisodiques. Parmi les 121 femmes tuées, la qualification « d’assassinat » (avec préméditation) a été retenue dans 26 affaires ainsi que la qualification de « violences volontaires ayant entraîné la mort » dans 10 autres précise le communiqué de la délégation aux victimes.

28 hommes tués en 2018

Par ailleurs, le nombre d’hommes tués au sein du couple est en hausse, de 21 en 2017 à 28 en 2018. Parmi les 28 victimes, 15 « avaient commis des violences antérieures » sur leur partenaire, selon l’« étude nationale relative aux morts violentes au sein du couple ».

Le nombre de féminicide en hausse depuis le 1er janvier

Depuis le début de l’année, 76 féminicides ont été recensés dans l’hexagone. Un chiffre qui montre une inquiétante hausse. Le gouvernement a annoncé ce dimanche le lancement d’un « Grenelle des violences conjugales » à la rentrée.