150 personnes autour d’un barbecue géant à Melun : les policiers pris pour cible, quatre interpellations


Les policiers ont été violemment pris pour cible dans le quartier des Mézereaux à Melun. (Google view)

Les policiers sont intervenus en nombre à Melun ce jeudi soir pour mettre fin à un rassemblement de 150 personnes, à l’occasion d’un barbecue. La situation a dégénéré et quatre personnes ont été interpellées et placées en garde à vue.

Des violences urbaines ont éclaté durant un grosse partie de la soirée dans le quartier des Mézereaux de Melun. Au départ des faits, l’intervention de la police pour mettre un terme à un barbecue géant au pied d’un immeuble, auquel près de 150 personnes allaient participer.

Le matin même, les policiers ont appris qu’un match de football était prévu au City stade et qu’une centaine de jeunes devaient se rejoindre sur place, en dépit des mesures sanitaires pour lutter contre la Covid-19. Informées, les forces de l’ordre ont pris contact avec les organisateurs pour leur rappeler qu’un tel rassemblement n’était pas possible. Le projet est finalement tombé à l’eau.

En fin de journée, la situation rencontrée par les policiers était bien plus complexe. Environ 150 personnes étaient réunies au pied d’un immeuble pour un barbecue indique une source policière. Une cinquantaine de policiers se sont rendus sur place pour mettre un terme à ce regroupement, alors même que le couvre-feu venait de débuter. La plupart des participants sont rentrés chez eux à l’arrivée de la police, mais une cinquantaine d’autres ont décidé de rester sur place pour en découdre.

Les policiers ont fait face à une vive hostilité et ont été la cible de nombreux projectiles. Ils ont aussi essuyé des tirs de mortiers d’artifice. Au total, les policiers ont utilisé 11 grenades lacrymogènes et ont tiré à six reprises avec leur lanceur de balle de défense (LBD) pour ramener le calme.

Un policier agressé et blessé

Les violences urbaines ont duré jusqu’à 23 heures, de manière épisodique. Deux hommes de 19 ans, un troisième de 27 ans et un adolescent de 16 ans ont été interpellés. Ils ont terminé leur nuit en garde à vue. Tous les quatre sont accusés de violences sur les policiers et deux d’entre eux sont déjà connus des leurs services.

Durant cette longue intervention, l’un des agents a été poussé par un agresseur. Il a chuté au sol, s’est blessé à un genou et a été transporté à l’hôpital. Par ailleurs, une caméra de vidéosurveillance a été endommagée par les assaillants vers 22 heures. Une enquête a été ouverte et confiée aux policiers du Groupe d’appui judiciaire (GAJ).

C’est aussi au moment d’un barbecue géant que les policiers sont intervenus à Saint-Gratien (Val-d’Oise) ce dimanche soir, pour disperser une centaine de personnes. Ils ont notamment essuyé des jets de pierres et cinq personnes ont été interpellées.