Affaire Benalla : Le couple molesté le 1er mai écope de 500€ d’amende pour des violences contre les policiers.


(Capture écran vidéo YouTube)

Georgios. D. et Chloé. P. étaient jugés ce vendredi par le tribunal correctionnel de Paris, pour des violences envers des policiers le 1er mai 2018. Ils avaient peu après été molestés par Alexandre Benalla.


Sur plusieurs vidéos datant de ce 1er mai 2018 à Paris, il est possible d’apercevoir les deux prévenus jeter une carafe et un cendrier récupérés sur l’une des tables d’un café de la place de la Contrescarpe (Ve) alors que la manifestation dégénère.

Le couple était jugé ce vendredi pour « violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique n’ayant entraîné aucune incapacité temporaire de travail ». La procureure avait requis 2 mois de prison avec sursis et une amende de 400€.

Chloé. P. et Georgios. D. ont finalement été condamnés à 500 euros d’amende chacun pour avoir jeté des projectiles sur des CRS.

Partie civile dans l’affaire contre Alexandre Benalla

Ces derniers sont par ailleurs parties civiles dans l’enquête visant Alexandre Benalla qui les avait présentés, lors de sa garde à vue, comme « les deux personnes les plus virulentes » de la manifestation.

Dans cette affaire, Alexandre Benalla a été mis en examen pour « violences en réunion » et « immixtion dans l’exercice d’une fonction publique ».