Arbitrage controversé avec le Crédit lyonnais : Bernard Tapie relaxé


Bernard Tapie arrivant au Tribunal de Paris le 18 mars 2019. (photo MAXPPP/MAXPPP)

Poursuivi pour « escroquerie » et « détournement de fonds publics » dans l’affaire de l’arbitrage du Crédit Lyonnais, le tribunal correctionnel de Paris a rendu son délibéré ce mardi matin.

Le tribunal correctionnel de Paris a totalement relaxé Bernard Tapie. La justice a estimé qu’« aucun élément du dossier ne permet d’affirmer » que cet arbitrage controversé sur la vente d’Adidas, ait été entaché de « fraude ». Un arbitrage qui lui avait octroyé 403 millions d’euros en 2008.

Le parquet avait requis une peine de 5 ans de prison ferme le 1er avril dernier à l’encontre du patron du groupe de médias La Provence. Âgé de 76 ans, Bernard Tapie souffre d’un double cancer de l’œsophage et de l’estomac et n’a pu assister au délibéré.

Le PDG d’Orange Stéphane Richard et l’avocat de Bernard Tapie Maurice Lantourne ont également été relaxés.