Attaque au couteau à Villejuif : l’assaillant a été identifié, il n’était pas connu pour «radicalisation»


L'attaque au couteau de Villejuif a fait un mort et 2 blessés. (image Remy Buisine)

L’assaillant qui a tué un homme et blessé deux autres victimes ce vendredi à Villejuif (Val-de-Marne) a été identifié. Âgé de 22 ans, il était inconnu au titre de la radicalisation.

Le parquet de Créteil a indiqué ce vendredi soir que l’auteur de l’attaque au couteau dans le Parc départemental des Hautes-Bruyères de Villejuif, se nommait Nathan C. et était né en 1997. Il était âgé de 22 ans. Ce dernier qui a été abattu par des policiers de la BAC, habitait dans le 14e arrondissement de Paris et était régulièrement hospitalisé en psychiatrie, à l’hôpital Saint-Anne.

L’homme n’était pas fiché pour radicalisation mais était connu des services de police pour des faits de droit commun a indiqué le ministère de l’Intérieur.

Des effets personnels en lien avec la religion

Dans les affaires du tueur qui se trouvaient dans un sac à dos découvert dans le parc, les policiers ont trouvé des effets personnels en lien avec la religion. Par ailleurs, l’homme était converti à l’islam. Il portait une djellaba de couleur sombre au moment des faits.

L’assaillant était pieds-nus au moment de l’attaque. Durant son « périple meurtrier », terme employé par le secrétaire d’État auprès du ministère de l’Intérieur Laurent Nunez, Nathan C. a déclaré à plusieurs personnes qu’il était « en rupture d’hospitalisation d’office, en rupture de traitement médicamenteux ». Des témoins l’ont également entendu crier « Allah Akbar », selon le parquet.


Nathan C. était âgé de 22 ans. (DR)

L’assaillant a attaqué d’autres personnes qui « ont réussi à l’éviter »

La victime décédée est un homme qui se trouvait avec sa femme et qui a voulu la défendre a confié le maire de Villejuif, Franck Le Bohellec. Deux autres victimes, un homme et une femme, ont été blessés. L’un est toujours dans un état grave ce vendredi soir. La procureure de la République

L’assaillant a attaqué d’autres personnes qui « ont réussi à l’éviter » a précisé la procureure de la République Laure Beccuau. A ce stade, le parquet de Créteil est toujours en charge des investigations, qui ont été confiées à la police judiciaire du Val-de-Marne.