Belgique : Un militaire armé recherché par la police, des armes et des lettres d’adieu découvertes


Jurgen Conings est activement recherché. (photo police fédérale - illustration/photo Alexandros Michailidis/shutterstock)

La police fédérale belge est à la recherche d’un homme, un militaire armé de 46 ans, qualifié d’« extrémiste potentiellement violent ». Un avis de recherche a été diffusé ce mercredi et des armes ont été découvertes dans la voiture du suspect.

Jurgen Conings, 46 ans, est activement recherché par la police en Belgique. Ce militaire est inscrit comme un « extrémiste potentiellement violent » dans le fichier de l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (OCAM), l’organisme belge chargé de l’analyse de la menace terroriste.

L’homme a quitté son domicile de Dilsen-Stokkem, une commune située dans la province de Limbourg, ce lundi matin explique la RTBF. Les recherches de la police ont débuté ce mardi matin et un avis de recherche a été publié par la police ce mercredi.

Quatre lance-roquettes

Les policiers ont retrouvé la voiture du quadragénaire mardi soir vers 18 heures, à quelques kilomètres de là, sur la commune de Niel-bij-As, dans un bois. A l’intérieur de son véhicule de type SUV, quatre lance-roquettes ont été découverts ainsi que des armes à feu a annoncé le porte-parole du parquet fédéral, Eric Van Duyse. Il pourrait s’agir d’un pistolet-mitrailleur et d’un pistolet semi-automatique selon la chaîne belge. Le suspect serait néanmoins toujours armé a souligné le parquet. « Jusqu’à présent, cette personne n’a pas commis de faits irréparables », a-t-il ajouté.

Les recherches étaient toujours en cours ce mercredi après-midi, notamment dans la région de Dilsen-Stokkem, qui est proche de la frontière néerlandaise. Certains grands parcs, comme le Parc national de la Haute-Campine, ont été fermés, par mesure de sécurité.

« Il menace d’attentat les structures de l’État »

Les forces de l’ordre ont retrouvé plusieurs lettres d’adieu, sous forme de testament, dans lesquelles le suspect se dit notamment prêt à une confrontation jusqu’à la mort avec la police. « Dans une lettre, il menace d’attentat les structures de l’État et plusieurs personnes », a détaillé Eric Van Duyse. Jurgen Conings, présenté comme étant proche « des idées d’extrême droite », a récemment menacé plusieurs personnalités, dont le virologue Marc Van Ranst. Ce dernier et sa famille, ont été mis en sécurité dans un lieu tenu secret.

« Jurgen Conings mesure environ 1m80 et est de corpulence musclée. Il est chauve et arbore des tatouages, notamment aux bras (au-dessus du coude) », indique la police dans son avis de recherche. « Au moment de sa disparition, il portait un t-shirt foncé, de marque Timberland. »

« En cas d’identification, il est demandé de prévenir sans tarder la police, sans aller au contact avec l’intéressé ». Si vous avez des informations permettant d’aider les enquêteurs, composez le 0800/30 300 si vous êtes en Belgique et le 0032 2 554 44 88 depuis les autres pays, dont la France.