Besançon : Un chauffard refuse le contrôle et fonce sur les policiers, un CRS ouvre le feu


Illustration. (photo Rémy Perrin/PhotoPQR/Maxppp)

Les policiers ont difficilement stoppé un chauffard alcoolisé et ses passagers ce vendredi soir à Besançon (Doubs). Ce dernier n’a pas hésité à foncer sur les policiers. Des motards CRS ont ouvert le feu. Les quatre suspects qui transportaient de la drogue ont été interpellés et placés en garde à vue.

Un refus d’obtempérer et un chauffard qui prend de dangereux risques pour fuir. Une patrouille de police a repéré vers 23 heures un automobiliste au volant d’une Renault Scénic qui faisait des embardées dans la rue Antide-Janvier, raconte L’Est Républicain. Les forces de l’ordre ont dans un premier temps décidé de suivre ce conducteur, avant de lui ordonner de s’arrêter sur l’avenue Edgar-Faure.

Le chauffard a refusé et a accéléré. Un peu plus loin à l’angle de la rue de Trey et de la rue de Vesoul, un équipage de la brigade anticriminalité (BAC) a placé un stop-stick (une herse, ndlr) sur la chaussée pour stopper le suspect. Mais le fuyard l’a évité. Il est monté sur le trottoir, manquant de percuter un fonctionnaire.

Cannabis, cocaïne et héroïne

Des motards CRS, alertés sur les ondes police, ont repéré à leur tour la Renault Scénic et ont tenté de lui barrer la route. Les policiers ont préféré s’écarter vu que le chauffard leur foncait dessus. Ce dernier s’est immobilisé peu après. Alors qu’il allait redémarrer, un policier a tiré dans l’un des pneus.

Les quatre suspects ont finalement pris la fuite à pied avant d’être rattrapés et interpellés. Âgés de 20 à 30 ans, ils ont été placés en garde à vue. Ces derniers avaient sur eux une petite quantité de cannabis, de cocaïne et d’héroïne précise le quotidien régional. Quant au conducteur, il avait 0,54 gramme d’alcool par litre de sang.