Bouches-du-Rhône : Un parpaing jeté de 30 mètres de hauteur sur un véhicule de gendarmerie fait un blessé


Illustration. (Adobe Stock)

Un équipage de gendarmes a été attiré dans un guet-apens. L’un des militaires présent à l’intérieur a été blessé.

Les gendarmes de la brigade de Berre-L’Étang, près de Marseille, ont été requis pour intervenir à Saint-Chamas, afin de faire cesser une infraction, ce vendredi vers 5 heures du matin. Lorsqu’ils sont arrivés sur place, les militaires ont compris qu’ils s’agissait d’un « délit imaginaire », d’après le Commandant de la gendarmerie des Bouches-du-Rhône Roland Le Floc’h, cité par France 3.

Ils venaient de tomber dans un guet-apens. Un parpaing jeté d’une hauteur de 30 mètres a atterri sur le véhicule de patrouille. Le pare-brise a éclaté et l’un des gendarmes présent dans l’habitacle a été blessé à un œil. Son état a nécessité une hospitalisation en service d’ophtalmologie.

Les militaires ont effectué des recherches qui les ont conduits à interpeller six suspects, des jeunes majeurs. Ils ont été placés en garde à vue. L’officier de gendarmerie a évoqué une possible vengeance.

Certains des mis en cause avaient fait l’objet d’une verbalisation pour tapage nocturne quelques heures plus tôt. Les investigations se poursuivent dans le cadre d’une enquête confiée à la brigade de Berre-l’Étang.