«C’était un piège et je suis tombé dedans» : Accusé de viol, Neymar révèle ses échanges avec la jeune femme


(capture écran Instagram)

Une jeune femme a déposé plainte ce vendredi à São Paulo (Brésil) contre Neymar Jr, le joueur du Paris-Saint-Germain. La plaignante affirme avoir été violée par la star brésilienne, à Paris.

Quelques heures après la publication de la plainte d’une jeune femme dans la presse brésilienne visant Neymar, le footballeur de 27 ans a répondu dans un long message vidéo diffusé sur Instagram, dans la nuit de samedi à dimanche. Le joueur du PSG qui se trouve actuellement avec la Seleção (la sélection brésilienne) au Brésil, évoque une tentative d’extorsion.

Face caméra durant près de 4 minutes, Neymar revient sur les accusations de cette femme qui raconte dans sa plainte avoir échangé avec le footballeur sur Instagram avant de venir à Paris le 15 mai, et d’être logée à l’hôtel Sofitel près de l’Arc de Triomphe, à Paris (VIIIe), aux frais du joueur. C’est dans cet hôtel qu’elle affirme avoir été violée par la star brésilienne.

« Ce qui s’est passé était totalement l’inverse de ce qui est dit. Je suis très en colère. »

« Bon allons-y. Je suis accusé de viol. Ce sont des paroles très lourdes, très fortes », explique d’abord Neymar. « Pour moi, ce fut une surprise totale. Je suis très triste d’écouter ces accusations et ceux qui me connaissent, qui connaissent mon caractère savent que je ne ferais jamais une chose pareille », déclare la star.

Puis le joueur du PSG poursuit : « Mais je suis là pour me défendre. Tout ce qui se dit sur moi, sur mon nom, représente beaucoup de choses et fait beaucoup de bruit et c’est donc important de faire cette déclaration. Ce qui s’est passé était totalement l’inverse de ce qui est dit. Je suis très en colère. »


« C’était un piège et je suis tombé dedans. Ça me servira de leçon à partir de maintenant. »

Neymar explique ensuite qu’il s’agit d’une « relation intime entre un homme et une femme », affirmant qu’il va « tout dire de ce qui s’est passé avec cette jeune femme » : « C’est une relation intime entre un homme et une femme mais c’est nécessaire pour prouver qu’il n’est rien arrivé, qu’il ne s’est rien passé. »

« On attaque non seulement mon image mais qui je suis… C’est vraiment très mal de me mettre dans une telle situation. Ces personnes veulent profiter, extorquer », ajoute l’ancien joueur du FC Barcelone. « J’espère que la justice va lire les messages et va trouver la vérité. C’est avec tristesse et le cœur lourd que j’enregistre cette vidéo. Je demande pardon à ma famille pour les mettre dans cette situation aussi embarrassante. C’était un piège et je suis tombé dedans. Ça me servira de leçon à partir de maintenant. »

Neymar diffuse ensuite de nombreux échanges avec une jeune femme (dont le nom a été flouté) qu’il dit être la plaignante, et qui proviennent de la messagerie WhatsApp. On y aperçoit des messages mais également des photos et vidéos d’une femme parfois dénudée.

« Une tentative d’extorsion pratiquée par un avocat de la ville de São Paulo »

La société d’image de Neymar a de son côté diffusé un communiqué dans lequel elle affirme que la star brésilienne a été victime « il y a quelques jours, d’une tentative d’extorsion pratiquée par un avocat de la ville de São Paulo » qui « représentait les intérêts de la victime présumée ». La société explique que Neymar était informé des intentions de la plaignante et que « les avocats de l’athlète ont été immédiatement informés et ont pris toutes les mesures appropriées depuis le premier jour ».

Dans sa plainte, la jeune femme indique que Neymar l’a rejoint à son hôtel de Paris et qu’il serait ensuite devenu agressif. Elle explique en outre qu’ils « ont commencé à parler, qu’ils ont échangé des caresses, mais qu’à un moment donné, Neymar est devenu agressif, et qu’elle a eu des rapports sexuels par la violence ». Le joueur était « apparemment ivre » selon elle.

Le 15 mai au soir, date des faits présumés, Neymar était à l’anniversaire d’un autre joueur brésilien du PSG, Marquinhos.

De son côté, le père de Neymar Jr. qui s’occupe de près de son fils affirme « qu’il n’a jamais commis le moindre délit ». « En réalité, il est victime de chantage ».