Charente-Maritime : Il tente de tuer sa fille de 12 ans et son épouse dans un guet-apens


Illustration. (Jose Hernandez Camera 51/shutterstock)

Une femme de 42 ans et sa fille de 12 ans ont échappé à une tentative de meurtre. Leur mari et père a été interpellé puis placé en détention provisoire. Il a reconnu qu’il voulait tuer sa fille et qu’il avait prémédité son geste.

Elles ont échappé de peu à la mort. Les secours et la police ont été alertés vers 18h30 ce mercredi 17 mars. Une mère de 42 ans et sa fille de 12 ans étaient blessées à l’arme blanche au centre équestre de Saint-Palais-sur-Mer, près de Royan (Charente-Maritime).

L’adolescente avait été poignardée à trois reprises au niveau du thorax. Grièvement blessée, elle a été transportée en urgence absolue à l’hôpital sans que ses jours ne soient en danger. Sa mère présentait quant à elle des plaies à l’arme blanche au visage, à une main, ainsi qu’à une jambe. Elle a également été conduite à l’hôpital. Les victimes ont rapidement désigné leur père et mari comme étant l’auteur de cette attaque au couteau. Ce dernier avait pris la fuite à l’arrivée des forces de l’ordre.

Le suspect de 55 ans, qui était jusqu’ici inconnu des services de police, s’est présenté à l’hôpital de Royan vers 22h20. Il souffrait de blessures au niveau des poignets et a été immédiatement interpellé par la police, puis placé en garde à vue.

Il s’était caché sur le parking pour attaquer les victimes

Lors de ses auditions, il n’a pas tardé à passer aux aveux. Le quinquagénaire a reconnu qu’il avait prémédité son geste et qu’il avait voulu tuer sa fille de 12 ans, pour punir son épouse souhaitant divorcer. Il a également avoué qu’il avait acheté deux couteaux et loué une voiture afin de ne pas être identifié sur le lieu de l’attaque, ajoutant s’être caché sur le parking pour surprendre ses deux victimes.

C’est l’intervention d’un témoin qui l’a fait fuir selon son récit. L’auteur présumé a raconté aux enquêteurs qu’il s’était réfugié dans un bois où il avait tenté de mettre fin à ses jours en s’entaillant les poignets, avant de finalement renoncer et de se rendre à l’hôpital.

Mis en examen pour tentative d’assassinat

Déféré ce vendredi à l’issue de sa garde à vue, le quinquagénaire a été mis en examen pour tentative d’assassinat sur sa fille et tentative de meurtre sur son épouse. Il a été placé en détention provisoire et une information judiciaire a été ouverte. L’homme encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

La jeune victime de 12 ans s’est vu prescrire une Incapacité totale de 90 jours à ce stade. Quant à sa mère, les médecins lui ont attribué 40 jours d’ITT.