Cherbourg : Pompiers et policiers pris dans un guet-apens face à une trentaine d’individus armés de battes de baseball


Illustration Actu17 ©

Les soldats du feu se sont retrouvés face à une trentaine d’individus dont certains étaient armés de battes de baseball.

Des violences et un guet-apens à l’encontre des forces de l’ordre et des sapeurs-pompiers. Cette fois, la scène s’est déroulée à Cherbourg (Manche) dans le quartier des Provinces, ce dimanche soir rapporte La Presse de la Manche.

Tout a commencé vers 22 heures lorsque les pompiers ont été appelés pour un feu de poubelles dans la rue du Barrois. Un conteneur poubelle avait bien été incendié et placé au milieu de la route. Au moment de leur intervention, les soldats du feu ont alors vu arriver une trentaine d’individus qui avaient masqué leur visage. Des jeunes âgés entre 16 et 20 ans dont certains étaient armés de battes de baseball précisent nos confrères.

Face à cette agression et à une tentative d’encerclement, les pompiers ont quitté les lieux et ont fait appel à la police. Une douzaine de policiers, notamment de la Brigade anticriminalité (BAC) sont alors arrivés avec leurs équipements de maintien de l’ordre, pour sécuriser l’intervention des pompiers. Une dizaine d’individus hostiles étaient encore là et sont revenus à la charge.

Ces derniers ont fait usage de mortiers d’artifice sans prendre pour cible les véhicules des fonctionnaires. Aucun blessé n’est à déplorer et une enquête a été ouverte afin d’identifier les auteurs de ces actes.

« Les auteurs seront identifiés et poursuivis »

« Les auteurs des troubles de dimanche soir aux Provinces devront être identifiés et sanctionnés », a réagi le maire de Cherbourg, Benoit Arrivé, sur Twitter. « Les pompiers, les policiers et bien entendu les habitants des Provinces ont tout mon soutien. Nous ne laisserons pas ce genre de violence prospérer dans notre ville », a-t-il ajouté.

« Le préfet de la Manche condamne fermement les agissements des individus ayant procédé à des tirs de feu d’artifice contre des pompiers à Cherbourg hier soir. L’intervention efficace de la police a permis de rétablir le calme rapidement. Les auteurs seront identifiés et poursuivis », a indiqué de son côté la préfecture.


« Pompiers et policiers sont devenus des cibles potentielles d’attaque »

« Ces jeunes ont agi par mimétisme. Ils ont voulu imiter les faits commis en région parisienne et faire des Provinces un petit Champigny-sur-Cherbourg », a expliqué Cyril Postaire, Secrétaire départemental du syndicat Unité SGP Police FO, à nos confrères. Le syndicaliste évoque l’attaque du commissariat de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) la nuit précédente. Une quarantaine d’individus armés de barres de fer et de mortiers d’artifice, s’en sont violemment pris aux locaux de police, commentant de nombreuses dégradations.

« Pompiers et policiers sont devenus des cibles potentielles d’attaque. Dimanche soir, les collègues de la nuit sont parvenus à faire du bon travail bien qu’ils soient en sous-effectifs. C’est important de le souligner », a insisté Cyril Postaire.