Coronavirus : Après des obsèques, un nouveau foyer de Covid-19 détecté en Dordogne


Illustration. (Wikimedia)

Un cas confirmé de Covid-19 a été détecté le 5 mai en Dordogne. L’enquête menée sur le parcours du malade, a mis en évidence qu’il avait participé à des obsèques et à une réunion de famille. Depuis, une centaine de personnes ont été dépistées.

Malgré la levée des mesures de confinement qui aura lieu lundi, le coronavirus continue de se propager. L’Agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine en a donné un exemple, dans un communiqué de presse publié ce vendredi soir.

Un nouveau foyer de contamination au Covid-19 a été détecté à Eglise-Neuve-de-Vergt (Dordogne) a annoncé l’ARS. Un habitant, qui avait participé à des obsèques fin avril, a été diagnostiqué positif à la maladie le mardi 5 mai par un médecin de la commune, relate France Bleu.

103 personnes dépistées

L’ARS a alors mené une enquête et 103 personnes ont dû être dépistées après cette découverte, dans son entourage personnel, professionnel, mais aussi des soignants.

Outre la famille, la recherche des cas contacts a ainsi touché une petite entreprise de fraises située à Cendrieux, dans la commune de Val de Louyre et Caudeau. Deux employés, présents aux obsèques, ont été testés et attendent leurs résultats. La mairie d’Eglise-Neuve-de-Vergt ou encore des infirmiers du service d’hospitalisation à domicile de Bergerac ont eux aussi fait l’objet d’un dépistage.


Sur les 40 premiers résultats, huit individus sont positifs alors qu’ils étaient asymptomatiques. Ils ont été placés en quarantaine à leur domicile.

Un « cas de relâchement du confinement » pour le préfet

Il s’agit d’un « cas de relâchement du confinement » pour le préfet qui a ajouté : « c’est vraiment l’illustration de ce qu’on ne souhaite pas vivre dans les semaines qui viennent ».

Car si les proches avait bien respecté la limite de vingt personnes à l’église, d’autres personnes se sont greffées à la cérémonie et se sont ensuite réunies au funérarium et lors d’une réunion de famille. Les funérailles ont eu lieu dans la communauté portugaise, et des personnes seraient venues du Portugal et de Suisse pour y assister, précise Sud Ouest.

Les autorités ont assuré qu’il n’y a aucun cas grave à signaler, quant à présent et que personne n’a dû être hospitalisé depuis. L’ARS a précisé que la totalité des résultats des dépistages « seront connus au mieux dimanche 10 mai ».