Coronavirus : Édouard Philippe annonce la fermeture de «tous les lieux recevant du public non essentiels à la vie du pays»


Édouard Philippe le 19 février 2020. (photo Julien Mattia / Le Pictorium)

Le gouvernement a décidé de prendre de nouvelles mesures pour faire face à l’épidémie de coronavirus en France. Par ailleurs, Jérôme Salomon a annoncé que la France était désormais passée au « stade 3 » de l’épidémie.


Le Premier ministre Édouard Philippe annonce ce samedi soir la fermeture de tous les lieux recevant du public « non essentiels à la vie du pays » comme les « restaurants, cafés, cinémas, boites de nuit », ainsi que de « tous les commerces », à l’exception de ceux d’alimentation, pharmacies, de tabac et presse et les banques. La mesure prendra effet ce soir à minuit, jusqu’à nouvel ordre.


« Ce que nous observons, ce sont deux choses. D’une part, une accélération de la diffusion du virus et dans certaines régions une augmentation importante du nombre de personnes en réanimation. D’autre part les premières mesures prises sont imparfaitement appliquées. L’immense majorité des scientifiques le disent : la meilleur façon, c’est la distanciation sociale », a détaillé le Premier ministre.

« Nous devons tous ensemble montrer plus de discipline dans l’application de ces mesures »

« Je le dis avec gravité, nous devons tous ensemble montrer plus de discipline dans l’application de ces mesures. Nous devons éviter au maximum de se rassembler, limiter le réunions amicales et familiales, n’utiliser les transports en commun que pour aller au travail (si cela n’est pas possible de le faire chez soi), pour faire ses courses essentielles et pour aller voter », a poursuivi le chef du gouvernement.

Une « augmentation très importante des personnes en réanimation »

« J’appelle les Français à limiter leurs déplacements », a demandé Édouard Philippe qui a déploré que les règles de distanciation sociale sont « imparfaitement respectées » depuis les annonces d’Emmanuel Macron ce jeudi soir. Le Premier ministre a évoqué une « accélération de l’épidémie » et une « augmentation très importante des personnes en réanimation ».

Édouard Philippe a confirmé que le premier tour des élections municipales étaient maintenues.

« Il faut une action massive de télétravail pour permettre au plus grand monde de rester à domicile », a insisté le Premier ministre lors de son allocution. « Nous devons soutenir nos personnels soignants, à l’hôpital comme en ville. Tout sera mis en œuvre, c’est notamment pour cela que les transports publics continueront à fonctionner et nous nous occuperons de la garde de leurs enfant (des soignants, ndlr). Ils seront accueillis lundi », a-t-il expliqué.

« Je sais que l’Éducation nationale et les mairies travaillent en ce sens. Nous devons rassurer nos soignants. Progressivement ce dispositif sera étendu à tous les personnels des services utiles à la continuité de la vie de la nation », a ajouté Édouard Philippe.

Le stade 3 activé

La France est maintenant « au stade 3 » de l’épidémie, a annoncé Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé. Le nombre de patients contaminés par le Covid-19 a doublé en l’espace de 72h. 91 morts sont à déplorer à ce stade selon le dernier bilan de Santé publique France. 4499 cas ont été détectés au total.

Jérôme Salomon a précisé que « plus de 300 cas graves » sont actuellement en réanimation, plus de 50% ont moins de 50 ans.