Coronavirus : Il n’y a actuellement «aucune preuve» que les anciens malades sont immunisés rappelle l’OMS


Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesu, le 12 septembre 2019. (Alexandros Michailidis / Shutterstock)

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré ce samedi qu’il n’y avait actuellement « aucune preuve » que les personnes guéries du coronavirus et qui ont développé des anticorps, étaient immunisées.


C’est un rappel important que l’OMS a fait ce samedi. « Il n’y a actuellement aucune preuve que les personnes qui se sont remises du Covid-19 et qui ont des anticorps soient prémunies contre une seconde infection », a indiqué l’Organisation mondiale de la santé dans un communiqué.

En outre, l’agence des Nations unies a mis en garde les États contre la délivrance de « certificats d’immunité » aux personnes guéries, comme a pu le faire le Chili, car leur fiabilité ne pouvait être garantie.

Ce certificat pourrait en fait augmenter les risques de propagation, certaines personnes guéries s’exposant sans précaution en pensant être protégées du coronavirus.