Coronavirus : Interpellé pour violences, un médecin du CHU dit être contaminé et tousse sur les gendarmes volontairement


Illustration. (Shutterstock)

Un médecin du CHU de Tourcoing a été interpellé ce samedi par les gendarmes. Il est notamment accusé de violences conjugales mais également d’avoir voulu contaminer les militaires en leur toussant dessus délibérément, alors qu’il affirme être infecté par le coronavirus.


Les gendarmes ont fait face au comportement inexplicable d’un homme de 66 ans ce samedi soir à Cysoing, près de Lille (Nord). Les forces de l’ordre ont reçu l’appel d’une femme dans la soirée, expliquant que son compagnon venait de tenter de l’étrangler rapporte Europe 1.

Un équipage de gendarmes s’est rendu sur place et a été agressé par cet homme de 66 ans, médecin au centre hospitalier universitaire de Tourcoing. Ivre, le mis en cause a affirmé qu’il était contaminé par le Covid-19. Les gendarmes ont donc décidé de lui mettre un masque de protection ainsi que des gants le temps de le conduire à la brigade.

L’homme doit être jugé en comparution immédiate

Mais l’agresseur est parvenu à retirer son masque et a toussé volontairement sur les militaires avec l’intention de les contaminer a indiqué le parquet de Lille, à ce même média.

Placé en garde à vue, le mis en cause a été déféré et doit être jugé en comparution immédiate au tribunal correctionnel ce lundi pour violences volontaires sur conjoint mais également sur personnes dépositaires de l’autorité publique.