Coronavirus : Une réouverture des écoles progressive est envisagée, étalée sur 3 semaines


Jean-Michel Blanquer le 3 décembre 2019. (PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP)

Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a dévoilé ce mardi matin ses pistes concernant la rentrée scolaire qu’il a annoncé « progressive », à partir du 11 mai. Elle devrait s’étaler sur trois semaines.

Interrogé par la mission d’information de l’Assemblée nationale ce mardi matin, Jean-Michel Blanquer a dévoilé des pistes concernant le calendrier de reprise de l’école. Toutefois, ces dates pourraient encore évoluer.

« Le 11 mai, on ne va pas, évidemment, avoir tous les élèves qui vont arriver et entrer en classe comme si on reprenait les choses normalement », a-t-il expliqué, ajoutant que « pas une seule classe n’aura plus de 15 élèves ».

– Concernant la première semaine à partir du 11 mai : une partie des élèves de maternelle et du primaire pourrait revenir à l’école, notamment les grandes sections, les élèves de CP et de CM2. Le ministre a précisé que la priorité serait notamment donnée aux élèves en zone REP+ (réseau d’éducation prioritaire renforcée), aux petites classes dans les zones rurales.

– Lors de la deuxième semaine, à partir du 18 mai : ça serait au tour de l’enseignement secondaire. Au collège, seraient concernées les classes de 6e et 3e. S’ajouteraient les élèves de 1ère et terminale ainsi que les ateliers industriels en lycée professionnel a précisé Jean-Michel Blanquer.


– Pour La troisième semaine, à partir du 25 mai : l’ensemble des classes pourraient rentrer.