Coronavirus : Violents heurts dans la file d’attente d’un supermarché de Viry-Châtillon dans l’Essonne


Une bagarre a éclaté devant le supermarché E. Leclerc de Viry-Châtillon, ce mardi. (capture vidéo Twitter / @Carbozo6)

Une dispute au sujet du respect des distances de sécurité entre clients serait à l’origine de violents heurts, qui ont eu lieu devant un supermarché de Viry-Châtillon (Essonne).

Un affrontement entre plusieurs clients s’est produit ce mardi matin dans l’interminable file d’attente du supermarché E. Leclerc de Viry-Châtillon. La scène surréaliste a été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux où elle est devenue virale.

« Sérieusement, purée, c’est n’importe quoi… »

Sur cette séquence qui dure un peu moins d’une minute, on peut voir deux hommes en train de s’écharper alors que d’autres tentent de les séparer. En fond sonore l’auteure de la vidéo déclare : « Sérieusement, purée, c’est n’importe quoi… » devant cette scène désolante.

Les deux hommes qui en sont venus aux mains se disputaient au sujet des distances de sécurité à respecter entre chaque personne pour éviter de laisser se propager le coronavirus. Un geste barrière qui n’est visiblement pas assimilé par toute la population.

La patience mise à rude épreuve

D’après un témoin interrogé par Le Parisien, les deux hommes étaient dans la file d’attente depuis « probablement une heure, parce que ça avançait lentement ». « Autour, les gens répétaient qu’il fallait respecter les distances », a-t-il expliqué, évoquant l’origine de leur altercation.


L’enregistrement montre l’homme se faire repousser par deux agents de sécurité, employés par le supermarché pour faire face à l’afflux de clients. Il a finalement quitté les lieux après cet accès de colère.

La police sollicitée

Les policiers ont été appelés à intervenir devant ce supermarché de Viry-Châtillon ce mardi matin, a confirmé le parquet d’Evry, « pour des clients énervés ». « Aucune victime ne s’est déclarée, il n’y avait aucune blessure apparente et il n’y a pas eu de plainte », a-t-il ajouté.

Au final, le témoin a affirmé avoir attendu une heure et demi pour pouvoir gagner l’intérieur du commerce et faire ses courses. Dehors, une centaine de personnes attendaient.

En Essonne, les files d’attente sont immenses à l’entrée des magasins d’alimentation depuis l’annonce du confinement en raison de la pandémie de Covid-19. L’affluence a encore franchi un cap ce lundi et ce mardi, précise le quotidien francilien.