Deux policiers ont été retrouvés morts


Illustration © Actu17

Deux policiers ont été retrouvés morts ces dernières heures. L’un, affecté à la CRS 15, s’est donné la mort avec son arme de service la nuit dernière. Le second, affecté à l’école de police de Nîmes (Gard), a été retrouvé pendu à son domicile ce lundi matin.

Les policiers sont en deuil. Deux des leurs sont décédés. Un policier affecté à la CRS 15 de Béthune (Pas-de-Calais) s’est donné la mort avec son arme de service dans la nuit de dimanche à lundi alors qu’il se trouvait dans la chambre de la compagnie.

Il vivait en concubinage indique le syndicat UNSA Police. Ce dernier n’aurait pas laissé de message expliquant son geste. En outre, ses collègues n’étaient pas présents au cantonnement au moment du drame, étant en déplacement dans le sud-ouest.

Il s’agirait du 40ème suicide dans les rangs de la police nationale depuis le début de l’année, selon un décompte non officiel. Un chiffre en forte hausse.

Un formateur de l’école de Nîmes retrouvé sans vie

Un second policier, Jamal, a été retrouvé mort ce lundi matin à 08h40, à son domicile à Poulx (Gard). Il était formateur à l’école nationale de police (ENP) de Nîmes. L’homme a été retrouvé pendu précise ce même syndicat. Selon nos informations, la piste du suicide est privilégiée.

Si cette hypothèse venait à se confirmer, il s’agirait du 41ème policier à s’ôter la vie depuis le 1er janvier, soit un tous les cinq jours.