Gilets jaunes : Soupçonné de pillages et de dégradations, un cadet de la République placé en garde à vue


Illustration. (Gérard Bottino / Shutterstock)

Un cadet de la République, en formation dans la police nationale, a été placé en garde à vue. Il est accusé de s’être livré à des pillages et des dégradations durant plusieurs manifestations des Gilets jaunes à Paris.


Un homme de 19 ans a été interpellé pour port d’arme prohibé ce samedi lors de l’acte 18 des Gilets jaunes, qui s’est soldé par le saccage des Champs-Élysées. Ce dernier n’est pas inconnu des services de police puisqu’il est cadet de la République raconte LCI.

Un statut qui correspond à une formation d’un an permettant de passer le concours de gardien de la paix, durant laquelle l’élève alterne lycée professionnel, école de police et stages sur le terrain.

Des faits reprochés durant plusieurs manifestations en décembre

Convoqué ce mardi au commissariat, il a été placé en garde à vue.

Les enquêteurs soupçonnent le mis en cause originaire de Seine-et-Marne, d’avoir été l’auteur de pillages et de dégradations dans des commerces, lors des manifestations des 1er, 8 et 15 décembre dernier.

Sa formation de cadet de la République pourrait se terminer plus vite que prévu.