Grenoble : Guet-apens et tir de mortier d’artifice contre les policiers pendant la nuit


Illustration Actu17 ©

La nuit de samedi à dimanche a été mouvementée à Grenoble (Isère). Les heurts se sont succédé, mettant les nerfs des policiers à rude épreuve.

Les fonctionnaires de police grenoblois ont dû intervenir, ce samedi vers 21h30, pour des jets de pétards et des arbres en feu au parc Jean Verlhac. À leur arrivée, ils ont été ciblés par un tir de mortier d’artifice, relate France Bleu.

Mobilisés également, les pompiers sont restés à l’écart durant l’intervention des policiers et n’ont pas eu à combattre de feu. Il s’agissait purement et simplement d’un guet-apens. L’agression n’a pas fait de blessé, et aucune interpellation n’a eu lieu.

Une voiture de police percutée volontairement

À peine une heure plus tard, vers 22h30, un équipage de police a voulu procéder au contrôle d’un automobiliste, mais la situation a pris une tournure inattendue. Ce dernier, qui se trouvait sur le cour Jean-Jaurès, a foncé sur le véhicule de police au lieu d’obtempérer.

Les dégâts matériels sont considérables : l’avant de la voiture a été totalement enfoncé lors du choc. Par chance, la collision n’a pas fait de blessé. Le suspect, âgé de 32 ans, a été interpellé et placé en garde à vue pour « dégradation volontaire de bien public », « défaut de permis de conduire » et « refus d’obtempérer ».