Guyane : 3 militaires sont morts durant une opération contre l’orpaillage illégal


Des légionnaires du 3e REI engagés sur l'opération Harpie contre l’orpaillage clandestin en Guyane. Illustration. (Légion Étrangère)

Les militaires faisaient partie de l’opération « Harpie » de lutte contre l’orpaillage illégal.

Ce mercredi après-midi, trois militaires ont trouvé la mort en Guyane. Ils sont décédés accidentellement dans des circonstances qui n’ont pas été communiquées officiellement. Toutefois, des informations recueillies par France Info indiquent qu’ils auraient chuté dans une galerie d’extraction d’or située dans la région de Maripasoula, et auraient succombé à une intoxication au monoxyde de carbone.

Le procureur adjoint de Cayenne, de son côté, a déclaré : « La cause accidentelle est certaine. Il s’agit du seul élément sur lequel je puisse m’avancer ; […] les difficultés de communication avec le terrain ne me permettent pas, en l’état, d’avoir le moindre détail sur les événements », quelques heures après le drame.