Haute-Garonne : Un gendarme a tenté de se suicider, il est dans un état critique


Illustration. (Shutterstock)

Un gendarme affecté au Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) de la caserne de Muret (Haute-Garonne) a tenté de mettre fin à ses jours ce mercredi après-midi. Il se trouve à l’hôpital dans un état désespéré.

Un militaire de la gendarmerie âgé d’une trentaine d’années a été retrouvé grièvement blessé dans son appartement de fonction vers 14 heures ce mercredi. Il venait de tenter de se suicider avec son arme de service rapporte La Dépêche.

Les sapeurs-pompiers et le SAMU ont pris en charge la victime qui était en état d’urgence absolue. Le jeune gendarme a été conduit à l’hôpital de Toulouse-Purpan où il a été opéré au cours de l’après-midi. Il est dans un état critique, en état de mort cérébrale.

Une enquête a été ouverte et confiée à la Section de recherches.

Des suicides en forte hausse chez les forces de l’ordre

Selon un décompte non officiel, depuis le 1er janvier, 9 gendarmes se sont donné la mort tout comme 45 fonctionnaires de police, dont 6 durant les 10 derniers jours. 7 policiers municipaux se sont également ôté la vie.


Des suicides en forte hausse dans les rangs des forces de l’ordre puisqu’en 2018, 35 policiers et 33 gendarmes se sont suicidés selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.