Huit policiers du commissariat de Pantin placés en garde à vue pour «violences» et «détention de stupéfiants»


Illustration. (PhotoPQR/Maxppp)

Huit policiers affectés au commissariat de Pantin (Seine-Saint-Denis) ont été placés en garde à vue dans les locaux de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) ce mercredi.


Ils sont soupçonnés de « violences volontaires par personnes dépositaires de l’autorité publique, faux en écritures publiques, arrestation arbitraire, et détention de stupéfiants » a annoncé le parquet de Bobigny, confirmant une information de M6.

Huit policiers affectés à la brigade territoriale de contact (BTC) de Pantin (Seine-Saint-Denis) ont été placés en garde à vue ce mercredi matin. Une enquête préliminaire avait été ouverte par le parquet le 23 avril 2020 après plusieurs dépôts de plainte.