Il meurt dans le crash de sa fusée à vapeur en voulant prouver que la Terre est plate


Mike « Mad Mike » Hughes est décédé dans le crash de sa fusée artisanale. (Twitter / @justindchapman)

Mike Hughes, plus connu sous le pseudonyme de Mad Mike dans le milieu des « platistes », est mort dans le crash de sa fusée artisanale, ce samedi dans le désert californien.

Persuadés que la Terre est plate et fermement décidés à le prouver, Mike Hughes, âgé de 64 ans, et son acolyte Waldo Stakes ont construit leur propre fusée propulsée à la vapeur.

Après avoir réuni 18 000 dollars (environ 16 500 euros) et avoir mis au point leur fusée, ils avaient donné rendez-vous à leurs soutiens ce samedi, près de Barstow en Californie (États-Unis).

L’aventure vire au drame

L’autodidacte, qui faisait partie de l’émission « Homemade Astronauts » diffusée par la chaîne américaine Science Channel, a pris place à bord de son engin.

L’appareil a décollé mais un incident s’est produit au moment où il a quitté sa rampe de lancement. Ses parachutes se sont vraisemblablement ouverts trop tôt, dès la phase de décollage. La fusée s’est élevée à quelques dizaines de mètres du sol avant de s’écraser dans le désert californien.

Une enquête en cours

Les policiers de San Bernardino se sont rendus sur place après avoir été avisés vers 14 heures (heure locale), qu’un « accident fatal de fusée » avait eu lieu, selon des médias locaux. Des enquêteurs du Bureau du Sheriff ont été chargés de mener des investigations sur cet accident.

D’après les premières constatations, la fusée pourrait avoir frotté sur la rampe de lancement, endommageant les parachutes qui y étaient attachés.

Atteindre la ligne de Kámán

Mad Mike avait pour objectif final d’atteindre la ligne de Kámán. Cette zone se situe à 100 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre et définit la limite entre l’atmosphère terrestre et l’espace. Le sexagénaire et son camarade voulaient ainsi prouver que la Terre n’est pas ronde mais bien plate.

Un précédent échec en 2018

Mad Mike avait déjà effectué une telle tentative en mars 2018. Son précédent appareil artisanal s’était élevé à 570 mètres d’altitude avant de percuter lourdement le sol. L’accident lui avait valu de passer plusieurs jours à l’hôpital.

Dans la bande-annonce de l’émission « Homemade Astronauts », Mike Hughes expliquait réaliser ces expériences hors du commun « simplement pour convaincre les personnes qu’ils peuvent faire des choses extraordinaires de leur vie ».


« Il était unique en son genre » a expliqué Darren Shuster, l’attaché de presse de Mad Mike auprès de TMZ. « Quand Dieu a créé Mike, il a brisé le moule. L’homme a vécu pour repousser les limites. Il ne serait pas sorti autrement. RIP ! », a-t-il conclu.