Le conducteur emprunte l’autoroute A10 à contre-sens pour échapper aux gendarmes et percute délibérément leur véhicule.

Le véhicule des gendarmes a été volontairement percuté par le conducteur en fuite. (photo Gendarmerie des Yvelines)

Les quatre personnes qui se trouvaient dans la voiture ont été interpellées et placées en garde à vue. Ces dernières sont toutes en situation irrégulière sur le territoire français.


Il était 14h30 ce dimanche après-midi lorsque les gendarmes ont repéré un véhicule démuni de plaques d’immatriculation, qui circulait sur l’autoroute A11 entre Le Mans (Sarthe) et Paris.

La voiture de marque Toyota est ensuite arrivée peu après 15 heures, au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines (Yvelines), sur l’autoroute A10, où se trouvaient des gendarmes du peloton autoroutier. Les militaires ont invité l’automobiliste à s’arrêter.

Deux gendarmes blessés

C’est alors que le conducteur a brusquement fait demi-tour et s’est engagé à contre-sens sur l’autoroute, durant une centaine de mètres, avant de percuter volontairement un véhicule de gendarmerie sur la bande d’arrêt d’urgence. Une photo des faits a été mise en ligne sur Twitter par le compte officiel de la Gendarmerie des Yvelines.

Les quatre occupants de la voiture ont été interpellés et placés en garde à vue. Deux gendarmes blessés dans la collision de leur véhicule, ont été conduits à l’hôpital. Leur état n’inspirait toutefois pas d’inquiétude.