Lot-et-Garonne : Un gendarme traîné sur 10 mètres par un chauffard.

Illustration. (NeydtStock / Shutterstock)

Le conducteur a brusquement démarré pour s’enfuir alors qu’il était en train de souffler à l’éthylotest.


Samedi vers 23h30, les gendarmes ont contrôlé un automobiliste qui circulait sur une route de Foulayronnes dans le Lot-et-Garonne. Alors que les militaires tentaient de le faire souffler à l’éthylotest, sans succès, le conducteur a brusquement démarré.

Un gendarme traîné sur une dizaine de mètres

Le gendarme qui tenait l’appareil de contrôle avait toujours son avant-bras dans l’habitacle lorsque le chauffard a accéléré, relate Sud Ouest. Le militaire a été traîné sur une dizaine de mètres avant d’être éjecté.

Course-poursuite à 160 km/h

Le fuyard n’a pas hésité à rouler à très vive allure sur la route départementale D813, pour tenter de semer les gendarmes. Il a finalement été intercepté et interpellé à Port-Sainte-Marie. Le quadragénaire présentait un taux de 1,9 g/l d’alcool dans le sang. Placé en garde à vue samedi, il devrait comparaître ce lundi devant la justice pour « violences aggravées, mise en danger de la vie d’autrui et conduite en état d’ivresse ».