Lot : Un inconnu abandonne un obus de la Première guerre mondiale devant la gendarmerie


Un obus a été retrouvé sur un muret de la gendarmerie de Lacapelle-Marival dans le Lot. (photographie Gendarmerie Nationale)

Les démineurs de la Sécurité civile de Toulouse (Haute-Garonne) ont dû intervenir.

Quelle n’a pas été la surprise pour les gendarmes de Lacapelle-Marival dans le Lot, ce lundi, lorsqu’ils découvert un obus qui trônait devant leur caserne.

Aucun mot sur place, aucun avertissement aux personnels en poste. L’engin explosif avait visiblement été abandonné sur le muret d’enceinte de la gendarmerie.

Un obus de la Première guerre mondiale

Les militaires ont immédiatement avisé les services de déminage, qui leur ont demandé de leur faire parvenir une photographie de l’engin avant d’arriver sur les lieux. Selon eux, il s’agirait d’un obus datant de la Première guerre mondiale, relate France Bleu.

« La personne qui a déposé cet obus a été doublement imprudente, elle s’est mise en danger en le transportant, et en le déposant, au lieu d’appeler les autorités » a tenu à préciser la gendarmerie du Lot.


L’évacuation de la caserne ou du voisinage n’a pas été requise. Les démineurs ont pris en charge l’obus.