Lyon : Improbable découverte d’un arsenal dans les sous-sols d’un immeuble


Illustration Actu17 ©

Selon les premières investigations, cet ancien stock d’armes aurait pu servir à un gang de braqueurs.

Il intervenait pour une simple fuite d’eau avant de tomber sur un arsenal détonant… Un plombier a mis la main, jeudi 4 février, en début de matinée, sur un important stock d’armes alors qu’il intervenait dans les sous-sols d’un immeuble d’habitations, rue du Docteur Rebatel dans le 3ème arrondissement à Lyon (Rhône).

Aussitôt alertée, une patrouille de la sécurité publique s’est rendue sur les lieux avant de faire le décompte d’un impressionnant arsenal : huit lance-roquettes, un fusil d’assaut Kalachnikov, un fusil à pompe, une carabine, quatre armes de poing et près d’un kilo d’explosif. Le tout emballé dans des chaussettes et du papier journal… Informé, le parquet de Lyon a rapidement saisi la direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) afin de tenter de remonter jusqu’aux « propriétaires » de ses armes.

« Les armes saisies sont anciennes »

« Seuls trois des lance-roquettes étaient encore en état de fonctionnement, confie un enquêteur à Actu17. Des analyses ADN sont en cours. Mais on pense que ces armes appartenaient à des braqueurs qui devaient sévir il y a plusieurs années à Lyon et ses environs. Les armes saisies sont anciennes ».

Selon les informations d’Actu17, les policiers ont aussi découvert des postiches (perruques et moustaches) ainsi que des lunettes de soleil d’un modèle assez ancien. « Dans les années 1970 à 1990, plusieurs gangs de voyous chevronnés montaient au braquage en se grimant avec des perruques et des fausses moustaches, rappelle la même source. C’est peut-être un stock oublié par des gangsters ».