Manifestation des pompiers à Paris : des tensions avec les forces de l’ordre


Les pompiers professionnels manifestent ce mardi à Paris. (capture écran vidéo Remy Buisine)

Plusieurs centaines de sapeurs-pompiers professionnels venus de toute la France manifestent ce mardi à Paris entre la place de la République et la place de la Nation à l’appel d’une intersyndicale. Le cortège est parti peu après 14 heures et des tensions ont éclaté avec les forces de l’ordre.


Fin de notre direct. Merci de nous avoir suivis. Recevez nos alertes en direct avec l’appli Actu17 pour smartphone.

18h00. La manifestation touche à sa fin alors que la nuit vient de tomber sur la capitale.

17h08. Les heurts sont toujours en cours. Les manifestants tentent de passer de force derrière les barrières des forces de l’ordre.

16h56. Un pompier utilise une barre de fer contre le canon à eau.

16h48. Des pompiers bloquent le périphérique dans les deux sens, porte de Vincennes.

16h45. Un pompier s’installe sur le canon à eau. Il est ensuite redescendu.

16h20. Des heurts sont en cours sur la place de la Nation. Les forces de l’ordre ont fait usage du canon à eau à plusieurs reprises.

15h51. Le cortège arrive maintenant place de la Nation (XIe), son point d’arrivée. Un canon à eau a été déployé.

15h40. Situation toujours tendue en tête de cortège. Les manifestants poussent les forces de l’ordre pour avancer plus vite, ces dernières les repoussent. Un policier a perdu son tonfa qui a été ramassé par des pompiers.

15h33. Dans la matinée, des pompiers en grève ont bloqué une partie du périphérique intérieur au niveau de la porte de Bagnolet. Une action que la préfecture de police a qualifié d' »inadmissible ». A noter que les sapeurs-pompiers de Paris ne font pas partie des manifestants, ces derniers étant des militaires et n’ayant pas le droit de grève.

15h25. Les forces de l’ordre font à nouveau usage de moyens lacrymogène sur les manifestants qui chargent le cordon de sécurité en tête de cortège.

15h20. 200 à 300 manifestants sont partis « en cortège sauvage » sur l’avenue Parmentier indique la préfecture de police.

14h50. Des sapeurs-pompiers ont tenté de forcer le barrage des forces de l’ordre qui se trouvent en tête de cortège et qui empêchent les manifestants d’avancer trop vite. Policiers et gendarmes ont fait usage de moyens lacrymogènes. La situation s’est ensuite calmée.

Les sapeurs-pompiers réclament la revalorisation de leur « prime de feu », qui représente 19% de leur salaire et qui n’a pas été revalorisée depuis 1990. Les soldats du feu souhaitent que cette prime passe à un taux unique de 28%, pour tous les sapeurs-pompiers professionnels.

Une réunion se tient actuellement au ministère de l’Intérieur entre Christophe Castaner et l’intersyndicale. A noter que les pompiers sont en grève depuis près de 7 mois. Ils avaient déjà manifesté dans la capitale le 15 octobre dernier.