Colère et incidents durant la manifestation des pompiers à Paris


Des milliers de pompiers manifestent ce mardi à Paris. (capture écran vidéo Line Press)

Plusieurs milliers de sapeurs-pompiers manifestent ce mardi entre la place de la République et la place de la Nation à Paris. Ces derniers réclament entre autres, une revalorisation salariale mais également des garanties face aux agressions qu’ils subissent régulièrement.

Ils ont décidé d’exprimer leur colère ce mardi. Les pompiers sont des milliers à défiler dans les rues de la capitale. Parmi leurs motifs de ras-le-bol : les agressions et les violences en hausse dont ils sont victimes, mais également le nombres d’interventions en constante augmentation alors qu’ils souffrent d’un problème de sous-effectifs.

Les syndicats de pompiers réclament des recrutements mais également une revalorisation de leur « prime de feu » à hauteur de 28% de leur salaire de base, contre 19% actuellement. Autre revendication des soldats du feu, le maintien de leur régime de retraite, alors que le gouvernement souhaite reformer tous les régimes spéciaux afin qu’un seul et même régime soit mis en place.

Gaz lacrymogènes et périphérique bloqué

La manifestation a débuté peu après 14 heures et des incidents ont éclaté. Des incidents ont éclaté à plusieurs endroits sur le parcours et les forces de l’ordre ont fait usage de moyens lacrymogènes à quelques reprises, notamment devant l’Assemblée nationale, mais également d’un canon à eau.

Vers 17h30 et durant près d’une heure, plusieurs dizaines de pompiers ont bloqué à plusieurs reprises le périphérique à hauteur de la porte de Vincennes notamment. Ils ont à chaque fois été repoussés par les CRS.

Six personnes interpellées

Les incidents ont pris fin peu après 19h00. La préfecture de police a indiqué que trois membres des forces de l’ordre avaient été blessés, tandis que six personnes avaient été interpellées pour « violences » et « jets de projectiles ».