Mantes-la-Jolie : Tirs de mortiers d’artifice et projectiles sur la police en marge du tournage d’un clip de rap


Des violences urbaines ont éclaté au Val-Fourré dans la nuit de samedi à dimanche. (captures écran/DR)

Le tournage sauvage d’un clip de rap dans la cité du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie (Yvelines) s’est terminé par des violences urbaines ce samedi soir. Les policiers ont été caillassés et visés par des tirs de mortiers d’artifice.

Une centaine de personnes s’étaient réunies dans la cité du Val-Fourré ce samedi après-midi pour le tournage d’un clip du rappeur Niaks, qui est originaire du quartier. Un tournage réalisé sans autorisation.

Sur des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, il est possible de voir que la majorité des participants ne portent pas de masque et ne respectent pas les gestes barrières. Certains jeunes sont venus de départements voisins, notamment de Seine-Saint-Denis.

La situation a dégénéré en fin d’après-midi vers 18 heures lorsqu’une patrouille de police a été prise pour cible par les participants. Des violences urbaines ont ensuite éclaté dans la soirée et une partie de la nuit. Les forces de l’ordre ont notamment été la cible de tirs de mortiers d’artifice et de jets de pierres. Une vidéo montrant les faits a également été mise en ligne.

Il n’y a pas eu de blessé ni d’interpellation au cours de ces violences.

Le commissariat de Trappes pris pour cible

Toujours dans les Yvelines, le commissariat de Trappes a été visé par des tirs de mortiers d’artifice vers 20h30 samedi soir. Les auteurs ont pris la fuite.