Melun : Une femme sapeur-pompier blessée lors d’une intervention qui a failli tourner à l’émeute


Illustration. (Wikimedia)

Un homme victime d’un accident de scooter a incité les riverains à l’émeute alors que les pompiers lui portaient secours. La police a dû intervenir.

Au lendemain d’une attaque en Seine-et-Marne dans laquelle un pompier a été blessée par balle, c’est cette fois une femme pompier qui a été agressée, lors d’une intervention. Mercredi vers 19h20, les secours ont été requis pour porter assistance à un jeune homme qui venait d’avoir un accident de scooter à Melun.

Lorsqu’ils sont arrivés au niveau de la rue Alfred de Musset dans le quartier des Mézereaux où venait de se produire l’accident, les pompiers ont été pris à partie, relate Le Parisien. Le pilote du deux-roues, qui circulait a priori sans casque, a tenté d’ameuter le voisinage. La cohue engendrée par son comportement a provoqué l’intervention de la police.

Les pompiers obligés de battre en retraite

Ce serait lors de cette intervention houleuse qu’une femme sapeur-pompier a été blessée. Souffrant de contusions au bras, deux jours d’Incapacité totale de travail (ITT) lui ont été délivrés.

L’équipage des secours a dû se replier, tandis que les policiers ont été contraints d’utiliser du gaz lacrymogène pour disperser les fauteurs de trouble. Le pilote du scooter a été interpellé et placé en garde à vue pour « incitation à l’émeute ».


Cet énième épisode de violences contre les services de secours intervient au lendemain d’une attaque subie par les sapeurs-pompiers à Étampes (Essonne). L’un d’entre eux a été blessé au mollet par un tir d’arme à arme à feu de calibre .22 long rifle.

Au vu de la gravité des faits et de l’émotion que cette agression a suscité, Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur, s’est rendu sur place mercredi soir. Il a assuré que « le ministère portera systématiquement plainte » à chaque attaque de policiers, de gendarmes ou de pompiers.