Menaces de mort contre la jeune Mila : cinq suspects placés en garde à vue


Mila a été menacée de mort à plusieurs reprises. (photo Twitter)

Cinq suspects ont été interpellés et placés en garde à vue ce mardi. Ils sont accusés de « cyberharcèlement » et « menaces de mort » à l’encontre de la jeune Mila, 17 ans.

Cinq personnes âgées de 18 à 29 ans ont été interpellées dans différentes régions de France et placées en garde à vue pour « cyberharcèlement » et « menaces de mort » a annoncé le parquet de Paris cité par Le Figaro.

Des interpellations réalisées dans le cadre d’investigations conduites par le pôle national de lutte contre la haine en ligne qui a été récemment créé au sein de ce même parquet. Une enquête avait initialement été ouverte en novembre dernier par le parquet de Vienne (Isère). Les gendarmes de l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité, les génocides, les crimes de guerre et les crimes de haine (OCLCH) ont procédé aux arrestations.

La jeune Mila est la cible de menaces de mort depuis la publication sur les réseaux sociaux, en janvier 2020, d’une vidéo où elle critiquait l’islam. L’adolescente a publié une nouvelle vidéo en novembre dernier. Le mois suivant, la jeune fille avait été contrainte de quitter son lycée.