Meurtre de la gendarme Mélanie Lemée : les enquêteurs lancent un appel à témoins


Mélanie Lemée a été mortellement percutée par un chauffard ce samedi soir à Port-Saint-Marie. (photo Gendarmerie nationale)

Les enquêteurs de la Section de recherches de Bordeaux qui sont en charge de l’affaire du meurtre de la gendarme Mélanie Lemée ont lancé un appel à témoin ce vendredi.

Une enquête pour homicide volontaire a été ouverte après la mort de Mélanie Lemée ce samedi soir à Port-Saint-Marie, près d’Agen dans le Lot-et-Garonne.

« Les gendarmes recherchent toute personne susceptible d’apporter des éléments concernant les faits ayant coûté la vie au gendarme Mélanie LEMÉE. Ils précisent que les faits sont survenus durant la soirée du samedi 4 juillet 2020, sur la RD 813 entre les communes de Colayrac-Saint-Cyr et Port-Sainte-Marie (47). Les enquêteurs précisent que le véhicule impliqué est de type Renault Clio grise », peut-on lire sur cet appel à témoins diffusé sur les réseaux sociaux.

« Pour tout renseignement ou si vous détenez des informations, vous êtes priés de communiquer en nous contactant au 06 85 57 44 92« , mentionne le communiqué.

La jeune Mélanie Lemée, 25 ans, a été très violemment percutée par le véhicule du mis en cause, Yassine E., qui a été interpellé peu après les faits. Ce dernier conduisait sans permis de conduire et sous l’emprise de stupéfiants. Il a été mis en examen lundi pour homicide volontaire, refus d’obtempérer et détention de produits stupéfiants, avant d’être écroué.


Élevée au grade de major

Les honneurs militaires ont été rendus à la défunte ce vendredi matin à Mérignac (Gironde), en présence du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

La gendarme Mélanie Lemée a été élevée au grade de major. Elle a également reçu l’insigne de la Légion d’honneur à titre posthume ainsi que la médaille militaire, la médaille de la gendarmerie nationale et la médaille d’or de la sécurité intérieure.