Montpellier : Un ado de 15 ans défiguré au couteau et roué de coups pour des baskets et une sacoche


Un adolescent a été défiguré avec un couteau par un groupe de jeunes qui lui ont volé ses baskets et sa sacoche. (photo DR)

Apostrophé par un groupe d’individus sous le prétexte d’une demande de cigarette, un adolescent a été victime d’une sauvage agression.


« Je vous hais ! », lance une mère de famille dans une publication sur le réseau social Facebook, à l’intention des parents des jeunes agresseurs de son fils, qui aura bientôt 15 ans. Ce dernier a été victime d’une agression d’une sauvagerie extrême, qui lui a notamment coûté une large balafre au visage, nécessitant 42 points de suture.

Sa mésaventure a eu lieu dimanche vers 23h30, au croisement de l’avenue du Maréchal Leclerc et de la rue de la Manade à Montpellier (Hérault), relate Midi Libre. Abordé par un groupe de jeunes qui lui ont demandé une cigarette, l’adolescent a été rapidement plaqué contre un mur par un premier assaillant.

Roué de coups et lacéré au couteau

Sous la menace d’un couteau de cuisine, celui-ci lui a intimé l’ordre de se défaire de ses biens pour les lui donner. L’adolescent a tenté de se défendre mais immédiatement, plusieurs complices de l’agresseur ont fondu sur lui. Projeté au sol par un coup de genou au visage, il a ensuite été roué de coups de pied par le groupe.

Au terme de ce véritable lynchage, l’agresseur armé du couteau a commis un acte sauvage et gratuit en lui assénant un coup de lame au visage. Une plaie de 20 cm marque définitivement son profil droit, de la pommette à la nuque.


Les assaillants ont pris la fuite, non sans lui voler sa sacoche et sa paire de baskets Nike. Sonné et choqué, l’adolescent a été pris en charge rapidement par les secours et hospitalisé.

Sa veste a été lacérée à plusieurs reprises au niveau du bras droit. L’adolescent s’est vu délivrer 3 jours d’Incapacité totale de travail (ITT) et a déposé plainte ce lundi au commissariat. Une enquête a été ouverte et confiée à la Sûreté départementale de l’Hérault.

Sa mère veut alerter les autorités

La mère de la victime a voulu alerter les autorités et dénoncer cet acte barbare qui aurait pu coûter la vie à son fils. Elle a publié un message sur Facebook dans lequel elle dit sa haine contre les parents des agresseurs, mais aussi sa chance de ne pas voir perdu son enfant.

« Mon fils de 15 ans a eu la vie sauve mais ça n’est malheureusement pas le cas de tous… Et à tous ces parents démissionnaires qui laissent leurs gosses livrés à eux-mêmes sans leur expliquer où se trouve le bien et le mal !! Vous êtes responsables quand vos enfants agressent les nôtres au couteau pour une paire de baskets !! Je vous hais !! » écrit-elle.

« On aurait pu me demander d’aller identifier mon fils à la morgue… dans notre malheur nous avons eu beaucoup de chance comparé à certaines familles… », poursuit la mère de famille, qui a déclaré avoir écrit au maire de Montpellier.