Mort de Steve : Pas de lien établi entre l’intervention de la police et sa disparition indique Édouard Philippe


(photo Wikimedia)

Alors que le corps du jeune Steve Maia Caniço a été identifié, Édouard Philippe a évoqué les conclusions de l’enquête de l’IGPN (Inspection générale de la police nationale) qui indiquent qu’il n’y a aucun lien entre la disparition du jeune homme et l’intervention des policiers dans la nuit du 21 au 22 juin dernier à Nantes.

Le rapport d’enquête de l’IGPN n’a pas « établi de lien entre l’intervention de la police et la disparition » de Steve Maia Caniço, a déclaré le Premier ministre Édouard Philippe lors d’une conférence de presse ce mardi après-midi.

« Plus de cinq semaines après les faits, le déroulement de cette soirée reste confus. Je ne peux évidemment pas m’en satisfaire« , a poursuivi le Premier ministre qui annonce avoir saisi l’inspection générale de l’administration, estimant qu’il y a encore de nombreuses zones d’ombre qui subsistent autour de la soirée du 21 juin.

« Faire toute la lumière sur les causes de ce drame »

« L’engagement du gouvernement, du ministre de l’Intérieur, mon engagement personnel, c’est de faire toute la lumière sur les causes de ce drame, et d’en tirer toutes les conséquences », a-t-il ajouté.

Édouard Philippe avait débuté son allocution par un message de soutien aux parents de Steve. « J’adresse aux parents de ce jeune homme mes plus sincères condoléances et je souhaite les rencontrer prochainement. »