Moselle : Il percute des véhicules de gendarmerie et blesse deux militaires, le chauffard venait de sortir de prison


Illustration. (photo PhotoPQR/Maxppp)

Un chauffard n’a pas hésité à percuter de multiples véhicules de gendarmerie ainsi que des voitures de la police allemande pour tenter d’échapper aux forces de l’ordre ce jeudi dans la soirée. Il a fini par être interpellé après plus de deux heures d’intervention. Deux gendarmes sont blessés.

Il venait de sortir de prison et était recherché par les autorités allemandes. Cet homme au volant d’une camionnette a tout tenté pour s’échapper lorsqu’il est tombé face aux gendarmes, vers 20h15 à Bouzonville (Moselle), non loin de la frontière allemande, explique Le Républicain Lorrain. Les militaires de la compagnie de Boulay étaient en plein contrôle pour faire appliquer le couvre-feu ce jeudi soir, lorsqu’ils ont vu arriver le conducteur et son passager.

L’homme au volant a refusé le contrôle. Il a percuté le véhicule des gendarmes et a continué sa route vers la commune de Sarrelouis, en Allemagne. De l’autre côté de la frontière, il est tombé sur la police qui a elle aussi tenté de l’arrêter, en vain. Le chauffard a embouti quatre véhicules de la Polizei et a fait demi-tour pour revenir vers la France. Il a alors percuté une nouvelle fois deux véhicules des gendarmes.

Il renverse deux gendarmes

Face à la détermination et la dangerosité du mis en cause, les forces de l’ordre ne se sont pas lancées dans une course-poursuite, restant à distance pour éviter un drame. Un peu plus loin, le fuyard a fait une sortie de route. Les gendarmes se sont avancés jusqu’à la camionnette pour interpeller les deux hommes à bord. Mais le chauffard a redémarré brutalement en marche arrière, renversant deux gendarmes qui ont été blessés au niveau des jambes, avant de reprendre sa course folle.

Des renforts ont été déployés. Une trentaine de militaires se sont organisés pour coincer cet homme sans limite. Un hélicoptère a été envoyé sur place, sans compter les véhicules de la police allemande. Le secteur a été quadrillé afin que le fuyard ne puisse plus fuir. Il sera finalement stoppé à l’aide d’un stop-stick (une herse, ndlr) vers 22h40, soit plus de deux heures après le début de cette périlleuse intervention.

Sept et deux jours d’ITT

Âgé d’une quarantaine d’années, le mis en cause qui conduisait sans permis, a été placé en garde à vue. Ce dernier est déjà connu des services de police et de la justice puisqu’il venait de sortir de prison précise le journal. En outre, il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt en Allemagne pour conduite en état d’ivresse.

Les deux gendarmes blessés se sont vu prescrire 7 et 2 jours d’Incapacité totale de travail (ITT). Plusieurs véhicules de gendarmerie ont été endommagés et du côté allemand, l’évaluation des dégâts pourrait atteindre 15 000 euros.